• La qualité au meilleur prix

    Des produits naturels pour tous les budgets

  • Livraison offerte dès 50€ d'achat

    Choisissez un jour qui vous convient

  • Protection des données clients

    Vos données sont en sécurité chez nous

Qu’est-ce que le collagène ?

Tout le monde parle du collagène en disant que c’est très important d’en avoir pour rester jeune et éviter l’apparition des rides. Mais sait-on réellement ce qu’est le collagène ? Voici quelques éclaircissements sur le collagène, qu’est-ce que c’est et à quoi sert-il ?

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est en fait une protéine naturellement présente partout dans notre corps. Que ce soit dans la peau, les tendons, les muscles ou bien les os, cette protéine fibreuse est indispensable au corps humain mais aussi animal. Cette protéine peut-être comparée à l’armature du corps, lorsque l’armature est faible tout le corps en pâtit. Le collagène prend la forme de fibres qui donnent de l’élasticité aux tissus lorsqu’ils sont étirés. Très utile pour le corps, cette protéine possède plusieurs formes.

Aujourd’hui pour remédier à la diminution de cette protéine il existe des compléments alimentaire à base de collagène pour ralentir ce processus. Proto-col Pur Collagène est une aide précieuse pour augmenter la production de cette protéine lorsqu’elle commence à diminuer.

Les différents types de collagène

Il en existe plusieurs types différents présents dans l'ensemble des tissus du corps. Ici, nous allons nous concentrer sur les 5 principaux types essentiels pour le corps. Ces 5 différents types ont tous une fonction bien définie et différente les unes des autres.

  • Type I : ce dernier est le plus présent dans le corps. Il représente environ 90% du collagène de l’homme. Il est présent dans les os, les tendons, les ligaments, la peau et dans certains organes interne.
  • Type II : ce dernier est plus présent dans le cartilage et la structure des yeux.
  • Type III : ce dernier se retrouve particulièrement dans le muscle squelettique, aussi dans la paroi des vaisseaux sanguins et le système cardio vasculaire.
  • Type IV : ce dernier est très présent dans les tissus conjonctifs, il est d’ailleurs souvent associé au collagène de type I.

Cette protéine indispensable au corps est donc fabriquée par différents types de cellules spécialisées et est ensuite assemblé dans les tissus conjonctifs pour renforcer le corps. Indispensable à l’organisme, cette protéine permet dans un premier temps, la cohésion des tissus et des organes et dans un second temps cette fibre donne des propriétés d’hydratation, de résistance et de souplesse aux mêmes tissus et organes.

Le collagène est ainsi souvent comparé à la colle du corps. Cette protéine permet en effet de maintenir les tissus ensembles.

Parmi les différents types de collagène que l'on retrouve sur le marché, le collagène marin est le plus apprécié car plus efficace.

À quoi sert le collagène ?

Le collagène, aussi comparé à la colle du corps est donc présent dans tous les organes multicellulaires de notre corps. Cette protéine a pour principal rôle de transmettre aux différents organes et tissus ses propriétés élastiques ainsi que sa force. Lorsque l’on manque de collagène tout notre corps est affecté, dès lors fatigue, faiblesse, douleurs et maux apparaissent.

En plus de garder notre corps en forme, cette protéine composant 75% de notre peau, intervient lors de la croissance et répare les tissus après une blessures. Un certain nombre de maladies dû au vieillissement tirent leur origine d’une carence de cette protéine fibreuse. Il se trouve en effet, que la production de collagène ralentit avec le vieillissement.

Pourquoi cette protéine diminue t-elle au fil du temps ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut dans cet article, cette protéine est indispensable au corps pour son bon fonctionnement. Naturellement synthétisé par le corps cette protéine voit son taux se réduire au fil des années. Le vieillissement est en effet une des principales causes de la baisse du collagène. Des études scientifiques ont démontré qu’à partir de 30ans, cette protéine diminue de l’ordre de 1% en moyenne chaque année. À partir de la cinquantaine se phénomène de réduction à tendance à s’accentuer fortement. Cette diminution entraine donc une perte d’hydratation, de résistance et de souplesse aux tissus de notre corps, d’où en autres, l’apparition des rides sur la peau, le manque de tonus, les raideurs articulaires ou musculaire, des courbatures, une fatigue accru ou encore une guérison des plaies plus lente.

Les différentes utilisations médicales du collagène

Cette protéine peut se décomposé et être assimilé par le corps. Il y a donc différente façon de d’augmenter le taux de cette protéine plus ou moins chères et plus ou moins agressives.

Les compléments alimentaires au collagène

Des compléments au collagène existent depuis maintenant quelques années, ils aident à renforcer les os, diminuer les douleurs articulaires et réduire les signes de l’âge en augmentant le taux de cette protéine directement dans l’organisme.

Si vous êtes sportif et que vous souhaitez prévenir les blessures ou les traumatismes Proto-col Collagen Pro Sport Plus est parfaitement adapté pour vous. Il vous accompagne dans votre démarche sportive en renforçant vos os et vos articulations et intervient aussi lors de la récupération.

Ces compléments alimentaires peuvent aussi être bénéfiques pour réduire les douleurs articulaires comme l’arthrose mais aussi osseuses comme l’ostéoporose.

Une étude réalisée en 2006 a montré que cette protéine contribue à diminuer de façon significative les symptômes douloureux de l’arthrose tout en améliorant la fonction articulaire. Le complément alimentaire est en fait absorbé et emmagasiné dans le cartilage ce qui aide à stimuler les articulations.

Les injections de collagène

Ces injections sont souvent utilisées dans le domaine de la chirurgie esthétique pour améliorer les contours de la peau et remplir les zones creusées par les rides ou les cicatrices. En général, cette protéine est utilisée pour traiter les défauts relativement superficiels, pour les zones les plus grandes les implants, le silicone ou la graisse sont le plus souvent utilisés.

Pansements au collagène

Lorsque le taux de collagène est bas la cicatrisation des plaie peut-être plus longue. Cette protéine aide à la fabrication des nouvelles cellules cutanées pour favoriser la guérison des tissus endommagés. Les pansements au collagène peuvent donc être utilisés pour venir en aide et accélérer la guérison de certaines blessures :

  • les égratignures
  • les plaies chroniques
  • les blessures partielles
  • les brûlures au 2ème degré

Ces pansements ne sont pas conseillés pour les brûlures du 3ème degré, les plaies ouvertes ou les escarres.

Membranes à base de collagène

Ces membranes sont souvent utilisées dans les traitements dentaires pour favoriser la croissance de types spécifiques de cellules. En plus de leurs qualités curatives, ces membranes se résorbent naturellement au fil du temps. Le corps absorbe le collagène ce qui a l’avantage d’éviter une deuxième intervention chirurgicale pour enlevé la membrane.

Les crèmes et lotions aux collagène

Il existe beaucoup de produits contenant du collagène, des crèmes aux poudres en passant par les lotions, elles affirment toutes revitaliser la peau en profondeur. Cependant, contenue dans ces crèmes, les molécules de cette protéine sont trop grosses pour être absorbées directement par la peau. Ces différents produits ont tout de même de grandes qualités hydratantes.

Comment augmenter sa production de collagène ?

Le collagène, l’élastine ou la mélanine peuvent tous les trois voir le taux augmenter après une stimulation par une thérapie au laser, des traitements chirurgicaux ou des compléments alimentaires. En effet, cette protéine est constituée d’acides aminés dont 9 d’entre eux sont considérés comme essentiels et ne sont pas synthétiser directement par le corps mais acquis à travers l’alimentation.

D’autres nutriments peuvent aussi aider à soutenir la production de collagène :

  • La proline : présente dans les blancs d’œufs, la viande, le fromage ou encore le soja.
  • Les anthocyanidines : que l’on trouve dans les framboises, les bleuets et les cerises
  • La vitamine C : présente dans les oranges, les fraises, les poivrons et le brocoli
  • Le cuivre : qui peut se trouver dans les crustacés, les noix, la viande rouge et de l'eau potable
  • La vitamine A : présente dans les aliments d'origine animale et dans les aliments végétaux comme le bêta-carotène.

Ainsi, avoir une alimentation saine et équilibrée peut vous aider à soutenir la production de collagène cependant certains comportement facilite la diminution de cette protéine. Le tabac, la lumière du soleil ou encore les maladies auto-immunes peuvent être à l’origine d’une diminution du taux de collagène ce qui peut avancer les douleurs articulaires ou l’apparition des rides.

Collagène