15% de réduction sur toute la gamme. Utilisez le code: ETE15

Collagène

Collagène marin Vs. collagène bovin, lequel choisir ?

Depuis quelques années, on voit fleurir sur le marché des compléments alimentaires à base de collagène marin et de collagène bovin. Le but premier est de vous permettre de recharger vos niveaux de collagène qui ont naturellement tendance à baisser avec l’âge, ce qui peut affecter votre peau qui verra apparaître des rides et ridules précoces, mais aussi vos articulations et d’autres organes qui ont besoin de collagène pour fonctionner de manière optimale. Mais comment faire pour choisir entre le collagène marin et bovin ?

Qu’est-ce que le collagène marin et le collagène bovin ?

Collagène bovin

Le collagène bovin est, comme son nom l’indique, issu du bœuf, plus précisément de sa peau qui en contient en grandes quantités. Si le collagène bovin est celui que l’on trouve le plus sur le marché, c’est principalement parce que son extraction est beaucoup moins coûteuse que le collagène marin par exemple. Au cours du processus d’extraction, les protéines de collagènes sont hydrolysées et décomposées en acides aminés qui sont plus petits de taille, et donc mieux assimilables par l’organisme.

Mais attention, tous les compléments de collagène bovin ne peuvent se targuer d’avoir la même qualité. Privilégiez les compléments issus de bœufs nourris à l’herbe, et évitez ceux extraits de bovins traités aux antibiotiques de manière déraisonnable, ou encore qui sont dopés aux hormones de croissance. Autant de composants que l’on peut retrouver en bout de chaîne sur le produit final, avec des implications sur la santé dont on ne mesure pas encore la gravité faute d’études scientifiques sérieuses sur le sujet.

Le collagène bovin se compose principalement de deux types de collagène, le type I et le type III. Ils jouent un rôle important dans la préservation et la réparation des os, des tendons, des ligaments et de la peau. Le collagène bovin fournit non seulement du collagène à votre corps, mais il l’aide également à produire son propre collagène (type I et II) en lui procurant les acides aminés dont il a besoin, comme la glycine ou encore la proline.

Collagène marin

Il n’y que les bovins pour nous fournir en collagène. Le monde marin constitue aussi une source précieuse de collagène biodisponible et de grande qualité. Si nos grand-mères nous encourageaient à prendre des bouillons et des ragoûts à base d’arêtes de poisson, c’est parce qu’elles étaient au fait de leurs bienfaits grâce à leur connaissance empirique. Les compléments de collagène de poisson utilisent également le poisson marin, notamment la peau et les écailles de poissons qui étaient auparavant considérées comme des déchets sans valeur, et donc non exploitées. Bien que sa production soit plus coûteuse, le collagène marin est considéré comme durable dans la mesure où il exploite des ressources déjà disponibles.

Tout comme le collagène bovin, le collagène marin fournit au corps des acides aminés essentiels à la construction d’un tissu conjonctif sain. Sauf que le collagène marin contient exclusivement du collagène de type I, avec des molécules peptidiques de taille beaucoup plus petite, ce qui facilite leur assimilation par l’organisme. De plus, le collagène marin est connu pour être riche en hydroxyproline, un acide aminé essentiel pour la peau, mais aussi les vaisseaux sanguins et d’autres tissus conjonctifs.

Qu’est-ce qui est mieux, le collagène marin ou le collagène bovin ?

1) Avantages et inconvénients du collagène bovin

Le collagène bovin a de multiples avantages pour la santé, tout d’abord, il permet de réduire ou de prévenir les douleurs articulaires les plus courantes liées à l’arthrose ou à la polyarthrite rhumatoïde (rhumatisme). Cela est rendu possible grâce à l’action du collagène marin qui permet de stimuler la production de cartilage qui aide à amortir les articulations entre autres.

Le collagène bovin aide également à maintenir une bonne santé intestinale, favorise une meilleure récupération après des efforts physiques intenses, en plus de soutenir la puissance musculaire, ce qui peut être utile pour les sportifs qui veulent améliorer leurs performances.

LES + :

  • Plus abordable grâce à un bon rapport qualité/prix
  • alternative pour les personnes allergiques aux crustacés
  • Fournit du collagène de type I et III proche de celui des humains

LES - :

  • Absorption limitée
  • Risques de présence de contaminants (antibiotiques, hormones de croissance)
  • L’élevage de bovins est considéré comme peu écologique

2) Avantages et inconvénients du collagène marin

Lorsqu’il s’agit de faire le plein de collagène, opter pour les compléments à base de collagène marin pourrait constituer un choix judicieux à plus d’un titre. En effet, le collagène marin regorge de qualités que les autres sources de collagène n’offrent pas forcément. En premier lieu, on notera la haute biodisponibilité du collagène marin, mais aussi son degré de pureté plus élevé étant donné que le poisson marin est moins exposé aux polluants que les bovins par exemple.

Utilisé en cure anti-âge, le collagène marin offre une bonne alternative pour reconstruire les tissus, augmenter l’élasticité de la peau et réduire l’apparence des rides. Riche en antioxydants qui protègent le derme de l’oxydation et du vieillissement, le collagène marin est donc un allié de premier plan pour celles et ceux qui désirent ralentir l’effet du temps sur la peau. En effet, plusieurs études ont montré que le collagène marin permettait d’augmenter les niveaux d’hydratation de la peau tout en protégeant cette dernière des effets nocifs d’une surexposition aux rayons UV ainsi qu’au photovieillissement.

L’autre avantage du collagène marin est qu’il n’a souvent ni odeur ni goût étant donné que les traitements modernes permettent de les neutraliser sans affecter l’action des acides aminés essentiels qu’il contient.

LES + :

  • Plus grande biodisponibilité pour une meilleure absorption
  • Risques moindres de contamination (sauf pour les poissons d’élevage)
  • Source plus durable

LES - :

  • Prix plus élevé
  • Ne convient pas aux personnes allergiques aux crustacés

Que choisir entre le collagène marin et le collagène bovin ?

Si le choix peut paraître cornélien pour certains entre le collagène marin et bovin, chacun trouvera au final son compte. Pour opter pour l’un ou l’autre, il faudra prendre en compte plusieurs facteurs comme le prix, vos préférences personnelles, vos restrictions alimentaires, vos allergies, mais aussi et surtout, vos besoins.

Grâce à cet article, vous disposez dorénavant de toutes les informations pour faire un choix judicieux qui vous permettra de tirer pleinement profit d’un apport externe en collagène, qu’il soit marin ou bovin. Ce qui est certain, c’est que vous devez toujours vous assurer de la qualité du produit à travers les ingrédients utilisés, leur traçabilité, mais aussi la notoriété de la marque que vous choisirez.